Smashed projects

 Marie Havel Artiste site art

Cliquez sur l'image pour l'agrandir /
click image to enlarge :

« Smashed projects - 1936 : Projet de rampes pour voitures sur la Tour Eiffel d'André Basdevant », graphite sur papier, 24 x 24 cm, 2018/ « Smashed projects - 1936 : André Basdevant’s car access project for the Eiffel Tower », graphite on paper, 24 x 24 cm, 2018. Collection privée. Marie Havel

press to zoom

« Smashed projects - 1950 : Boozetown de Mel Johnson », peinture acrylique sur papier, 38,5 x 28,5 cm, 2018/ « Smashed projects - 1950 : Mel Johnson's Boozetown project », acrylic paint on paper, 38,5 x 28,5 cm, 2018. Marie Havel

press to zoom

«Smashed projects - 1962 : La Tour Polak, d'André et Jean Polak», graphite sur papier, 24 x 24 cm, 2018/ «Smashed projects - 1962 : The Polak Tower by André and Jean Polak», graphite on paper, 24 x 24 cm, 2018. Collection privée. Marie Havel

press to zoom

« Smashed projects - 1968 : La tour lumière cybernétique de Nicolas Schöeffer », encres sur papier, 34 x 26,5 cm, 2016/ « Smashed projects - 1968 : Nicolas Schöeffer’s cybernetic light tower », ink on paper, 34 x 26,5 cm, 2016. Collection privée. Marie Havel

press to zoom

« Smashed projects - 1922 : Les Maisons-Tours d’Auguste Perret », graphite sur papier, 42 x 29,7 cm, 2016/ « Smashed projects - 1922 : Auguste Perret’s Tower-Houses », graphite on paper, 42 x 29,7 cm, 2016. Collection privée. Marie Havel

press to zoom

« Smashed projects - 1926 : La basilique Sainte - Jeanne de Paris d’Auguste Perret », encre sur papier, 42 x 29,7 cm, 2016/ « Smashed projects - 1926 : Auguste Perret’s Sainte-Jeanne Basilica », ink on paper, 42 x 29,7 cm, 2016.

press to zoom

« Smashed projects - 1966 : Le ministère de l’éducation nationale de Jean Faugeron », encres sur papier, 34 x 26,5 cm, 2016/ « Smashed projects - 1966 : Jean Faugeron’s Ministry of education », ink on paper, 34 x 26,5 cm, 2016. Collection privée. Marie Havel

press to zoom

« Smashed projects - 1900 : Projet de globe terrestre au 100 000ème d’Elisée Reclus », graphite sur papier, 14 x 14 cm, 2016/ « Smashed projects - 1900 : Elisée Reclus’ 100 000th globe project », graphite on paper, 14 x 14 cm, 2016. Collection privée. Marie Havel

press to zoom

Techniques, supports et dimensions diverses, 2016-en cours.

Various technicals, materials and sizes, 2016-in progress.

Pour les besoins de l'oeuvre, cet ensemble est inspiré d'archives de projets architecturaux mentionnées de multiples auteurs. 

In order to create this project, this artwork corpus is inspired by mentionned architectural projects' archives by several authors.

Je recueille depuis 2016 de nombreuses images de projets d'architectures abandonnés, de projets brisés, éclatés en vol, n'ayant jamais été réalisés. Ces bâtiments je les recrées transformés, devenant des ruines prises par la végétation, chutant par endroits, comme des paradis perdus bloqués dans une dimension parallèle. Des idées et des dessins préparatoires, des plans même parfois, qui auraient subi malgré leur non-réalisation, les dommages du temps comme des idées rouillées, abandonnées mais s'inscrivant alors dans une certaine réalité.

 

Les techniques et les dimensions différentes de ces oeuvres permettront de créer un ensemble varié d'architectures comme un panel d'archives issues d'époques et de sources différentes entremêlées. Pour réaliser ces oeuvres, je tente de rester au plus près des documents d'origine qui les inspirent, afin que les projets puissent être reconnaissables. Cet exercice contribue à étendre encore davantage le champ de ma pratique puisqu'en effet, il peut s'agir de maquettes d'architecture, de photographies de maquettes, de dessins, d'impressions numériques, comme de peintures.

Since 2016, I have been collecting many images of abandoned architecture projects, of broken projects, that have never been realized. I recreate these buildings transformed, becoming ruins taken by vegetation, falling down partly, like lost paradises stucked in a parallel dimension. Preparatory ideas and drawings, even sometimes plans, which would have suffered the damage of time despite their non-realization, as rusty ideas, abandoned but then included in a certain reality. 

 

The different technicals and dimensions of these works will help me creating a varied set of architectures as a panel of archives from different periods and sources. To realize these works, I try to stay as close as possible to the original documents that inspired them, so that the projects can be recognizable. This exercise helps to extend my artistic practice even further because it may be about creating architectural models, photographs of models, drawings, digital prints, as well as paintings.