BIO

Marie Havel Artiste site art

 

Marie Havel

née en 1990 à Soissons,

vit et travaille à Montpellier.

DNSEP en 2016 avec félicitations du jury à l'ESBAMA

Marie HAVEL

born in 1990 in Soissons

lives and works in Montpellier

Graduated at Montpellier Fine Art School in 2016

with congratulations.
 

 

NOTE D’INTENTION

 

Mon travail trouve son origine à travers la notion de ruine et de son appréhension à travers l’enfance et ses matériaux, ses expérimentations. Cette démarche a pris sa source en des lieux connus et au travers d’expériences personnelles, mes terrains de jeux s’étant situés principalement dans l’Aisne près du Chemin des Dames ou sur la côte d’Opale jonchée de restes du mur de l’Atlantique. Ce travail consiste aujourd’hui en une tension entre construit et déconstruit, entre découverte et recouvrement et donc, entre jeu et ruine. Je m’intéresse aux motivations de l’action vaine, à l'apprentissage de l'échec, que l'on retrouve dans le rituel du jeu.

 

Ainsi, le simulacre et les faux-semblants sont également présents dans mon travail et se traduisent plastiquement en un va-et-vient et une complémentarité entre les pratiques du modélisme et du dessin. Le jeu est un cadre réglementé donné au hasard, au sabotage, c’est un coup d’épée dans l’eau acharné, sans cesse réitéré. Je cherche à saisir l’instant où le cadre se dissipe et où les dés ne sont pas encore retombés. Lorsqu’on peut s’autoriser à faire un pas de côté et s’avouer le fait que nous ayons pu souhaiter perdre, où l’on stoppe les événements avant leur chute annoncée pour laisser faire et contempler notre propre déséquilibre, le vernis prêt à craquer, coincé entre une vulnérabilité victorieuse et une résignation jouissive. Il s’agit d’excaver, d’enfouir et inversement, de jouer sur des modulations infinies dans un univers défini. Ainsi les pièces peuvent se lire dans une articulation apparentée à celle d’un jeu de rôle, à la manière de l’exploration d’un « Livre dont vous êtes le héros » aux scénarios illimités, ou d’une quête de jeu vidéo.

Un équilibre se créé entre des pièces pouvant jouer tour à tour ou simultanément, avec la tentative d’envisager la réactivation des ruines et la définition de celles-ci comme mode de construction à part entière avec ses mécanismes propres ; avec l’idée de concevoir les possibles changements d’identité d’un même lieu ou paysage et enfin avec la volonté de pointer l’histoire individuelle dans une histoire plus collective, de révéler le travestissement des lieux par le souvenir, de percevoir des lieux comme des « paysages usagés ». Mes inspirations me viennent donc de lieux, de paysages, mais aussi des loisirs liés à l’enfance, comme les jeux de rôles, de plateaux, les jeux de constructions ou les jeux vidéos mais surtout de mes lectures, qui sont souvent celles de romans d’aventures du 19ème siècle.

 


STATEMENT OF INTENT

 

My work develops itself around the ruin and how to perceive the ruin through childhood and its materials, its experiences. This process was born in known places and through personnal experiences, my playground were mostly placed in the Aisne department (north of France) next to the Ladies’ way or on the Opale coast on which we can find lots of bunkers’ ruins from the Atlantic Wall. Nowadays, this work consists in a tension between construction and destruction, between discovery and recovery, and as a consequence, between game and ruin. 


I am interested in the motivations of the vain action, pointless gesture, which appears from the childhood and without half-measure, hidden but omnipresent in the adulthood, as an inevitable rite. So the enactment, the shams are also present in my work and are plastically translated by comings and goings and a complementarity between the practices of the model making and the drawing. The game is a regulated space given to random, to sabotage, it is an inevitable waste of time, always repeated. I try to capture the moment when the space of this game disappears and when the dices are still in the air. When we can make a move aside and admit the fact that we could have wish to lose, when we stop the events before their fall, let make and contemplate our own imbalance, the varnish ready to crack, stuck between a victorious vulnerability and a fun resignation. This is about digging or burrying, playing with an infinity of combinations in a finish universe. As a consequence, the artworks or the process of creation can be read as an articulation like kind of role playing games, or like the exploration conducted in the books in which you are the hero (Game- books) with unlimited possibilities of scenarios, or as a video game quest. 


This balance is created between artworks which can play one by one or at the same time, different roles, with the idea of trying to perceive the possibilities of places taking different identities, with the wish of pointing individual history in a bigger and collective history, with the wish of revealing the changes of a landscape through souvenirs, and to consider landscapes or places as « used landscapes », and finally the attempt of considering the rebirth of ruins and to define them as a real way of construction, with its own mecanisms. Finally, my ideas are coming from places, landscapes but also from RPGs, build and smash games and even more from 19th century litterature.

EXPOSITIONS PERSONNELLES

SOLO SHOWS

2019

" Pentes douces ", Galerie La Résidence, Reims.

2018

" Du fond et du jour ", en duo avec Clément Philippe (duo show with Clément Philippe), La Mouche, Béziers.

" Brise-Lames ", Les Boutographies hors les murs, Montpellier.

" Un peu de soleil dans l'eau froide ", H Gallery, Paris.

2017

" Build & Smash ", Espace Saint-Ravy, Drawing Room 017, Montpellier.

" Paysages usagés ", Château d'Assas, Le Vigan.

" Faire éclore le désert ", Aldébaran lieu d'art contemporain, Castries.

" Réaménagements permanents ", H Gallery, Paris.
 
EXPOSITIONS COLLECTIVES
GROUP SHOWS
 
2019
" Luxembourg Art Week ", Halle Victor Hugo, Luxembourg, Luxembourg.
" Contemporain!", La Salle 20 Drouot, Paris.
" Bienvenue Art Fair 2019", Cité Internationale des Arts, Paris.
" (re)mise-en-scène, Galerie Jean-Louis Ramand, Aix-en-Provence.
" Exposition d'ouverture La Serre", La Serre, Arbre Blanc, Montpellier.
" DDessin 19 ", projet caritatif CETASEA, Atelier Richelieu, Paris.
" Audace ", Helenis, Lattes.
" Allotropie ", Galerie d'art contemporain Musidora, Lycée Louis Feuillade, Lunel.
" Umwelten - des mondes en parallèle", Espace Louis Feuillade, Lunel.
" L'exposition permanente ", La Mouche, Béziers.
2018
" Cadeaux d'artistes ", Aldébaran Lieu d'Art Contemporain, Castries.
" L'exposition permanente ", La Mouche, Béziers.
" Une partie de campagne 2018 ", Chassagne-Montrachet.
" La Vie Terrestre ", Domaine National de Saint-Cloud.
Exposition des finalistes du Prix Cercle Rigaud pour l'art contemporain, Galerie Lazerme Musée Hyacinthe Rigaud, Perpignan.
" Art Paris Art Fair ", Grand Palais, Paris.
" DDessin 2018 ", Paris Contemporary Drawing Fair, Atelier Richelieu, Paris. 

" #678 ", Villa Belleville, Paris.

Projet caritatif / charity project Helenis / RBC,  Showroom Helenis Must, Montpellier.
2017
" Cadeaux d'artistes ", Aldébaran lieu d'art contemporain, Castries.
" (Et) en même temps ", galerie Adoue de Nabias, Nîmes.
" Groupe d'été ", galerie Samira Cambie, Montpellier.
" Une Partie de Campagne ", Chassagne-Montrachet.

DDessin 2017 ", Paris Contemporary Drawing Fair, Atelier Richelieu, Paris. 

2016
" Partitions élastiques " Bernard Pourrière, en tant qu'artiste invitée (as invited artist), Angle Art Contemporain, Saint-Paul-Trois-Châteaux.
" Périples ", Espace Le Mur Rouge, Montpellier.
" Les plages horaires ", ESBAMA, Montpellier.
" Drawing Room 016 ", La Panacée, Montpellier.
" Les nominés ", ESBAMA, Montpellier.
" Dépaysements " M. Bondy et A. Pichon, en tant qu'artiste invitée (as invited artist), Angle Art Contemporain, Saint-Paul-Trois-Châteaux.
" Groupe d'été ", Galerie Samira Cambie, Montpellier.

" Poetics of Space ", Kunstverein L40 Berlin, Berlin, Allemagne.

" Toi tu creuses ! ", Galerie Annie Gabrielli, Montpellier.

2015

" About edition ! ", Galerie Klemm’s, Berlin, Allemagne.

" Yes, but is it editable ? ", ExLibris Gallery, Fine Art School of Art and Cultures, Université de Newcastle, Newcastle upon Tyne, Angleterre.

" La Boum ", Espace d’art Château l’Hospitalet, Narbonne.

Inauguration Egeria Helenis Art Sphere, showroom Helenis, Montpellier.

" 1+1 kit ou double ? ", ESBAMA, Montpellier.

2014

" Pop Club ", HEART, Perpignan.

" Week End ", Château de Castries, Castries.

2013

" BUZZ #5 ", galerie Aperto, Montpellier.

" Total Caravage ", ESBAMA, Montpellier.

PRIX

AWARDS

2019

Lauréate du dispositif Post-Production FRAC OM, Montpellier.

2017

Premier Prix DDessin 2017, Salon DDessin, salon du dessin contemporain, Paris.

First Price DDessin 2017, DDessin salon, Paris contemporary drawing fair.

2016

Lauréate de la bourse jeune création / Drawing Room 016, salon du dessin contemporain de Montpellier.

Winner of the young creation support award / Drawing Room 016, show of the contemporary drawing of Montpellier.

COLLECTIONS

Château de Chassagne-Montrachet.

Fondation Helenis GGL.

RESIDENCES

2019
Lizières, Epaux-Bézu.
2017
Aldébaran Lieu d'Art Contemporain, Castries. 

2016

Kunstverein L40, Berlin.

COMMANDES

COMMISSIONS

2018

" Ukiyo-es ", Sakura Garden, Helenis, Castelnau-le Lez.

" Paysage Domestique ", projet caritatif / charity project Helenis / RBC, Montpellier.

© Marie Havel 2014-2019