BIO / CV Marie Havel Artiste site art

(English belows the resume)

Née en 1990 à Soissons (Aisne),

vit et travaille  à Montpellier

Diplôme National Supérieur

d'Expression Plastique

(DNSEP) 2016

Montpellier Contemporain

Ecole Supérieure des Beaux-Arts

(MO.CO ESBA), félicitations du jury.

NOTE D’INTENTION

(SE) BÂTIR (SUR) LA RUINE

A travers des techniques variées et souvent entre modélisme et dessin, mon travail questionne la ruine, interrogeant tant la nature que l’individu. De ses traces ingérées par le paysage et l’histoire collective ; jusqu’à l’environnement domestique le plus intime et les rituels du jeu ; je tente de saisir l’instant où survient la ruine, d’envisager la réactivation des ruines et les possibles changements d’identité des lieux ou paysages, de révéler le travestissement des lieux par le souvenir, par les individualités, à travers la notion peut-être de « paysages usagés ». Je cherche à pointer l’histoire individuelle dans une histoire plus collective et surtout à envisager la ruine comme possible mode de construction à part entière. Ce travail relève ainsi de tensions, de points d’équilibre et de cycles de construction / de(con)struction, découvertes / recouvrements, entre l’enfance et l’âge adulte, l’homme et la nature, la nature et l’enfant. Ainsi, la première part du travail évoque la ruine constituante du paysage, de l’architecture, d’une grande histoire commune extérieure parfois lointaine quand la seconde suggère des paysages qualifiés de domestiques, environnements intimes et intérieurs, en apparence plus naïfs et familiers. Cette seconde partie de ma recherche est alors empreinte de clins d’oeil, d’anecdotes et d’objets aussi singuliers que représentatifs d’une génération ; considérant notamment l’enfance et ses occupations, ses matériaux, comme possible terreau de nombres d’apprentissages tels que celui de l’échec, de la perte, de l’adversité ou encore du sabotage. Si cette recherche globale, par la diversité des médiums et des sujets, peut alors aisément se scinder en deux parties tout à fait distinctes ; elle s’attache néanmoins par son articulation  à parcourir la ruine et la manière dont on l’envisage ; partant d’une histoire collective vers un imaginaire commun, cherchant à pointer les origines de la ruine, ses résurgences, ses racines et leurs possibles destinations.​ Cette démarche a pris sa source en des lieux connus et au travers d’expériences personnelles, mes terrains de jeux s’étant situés principalement dans l’Aisne près du Chemin des Dames ou sur la côte d’Opale jonchée de restes du mur de l’Atlantique. Des paysages forgés, façonnés, par une Histoire lointaine mais omniprésente de chute, de ruine et de dévastation, qui sont aussi le support, la base de nombres d’enfances, de jeux et de constructions / reconstructions, réappropriations intimes et collectives.

BIOGRAPHIE

Née en 1990 à Soissons dans l’Aisne, Marie Havel vit et travaille à Montpellier depuis 2011 dont elle sort diplômée en 2016 de l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts (Mo.Co ESBA) avec les félicitations du jury. Elle a été nommée lauréate du Prix Jeune Création Drawing Room 2016 de Montpellier puis du Premier Prix Ddessin Paris en 2017. Son travail a été présenté lors de plusieurs salons et foires tels que Bienvenue Art Fair (2019), Luxembourg Art Week (2019, 2021), Art Paris Art Fair (2018) ou DDessin (2017, 2018). Elle a exposé son travail lors d’expositions personnelles et collectives telles que Le Bal des Survivances au FRAC Occitanie Montpellier en tant que lauréate du dispositif Post-Production 2019, lors de Recyclage / Surcyclage à la Fondation Villa Datris de L’Isle-sur-la-Sorgue ou plus récemment pour SOL ! au Mo.Co Panacée. En 2020 elle bénéficie du programme de résidence Fondation Daniel et Nina Carasso X Cité Internationale des Arts Paris ; programme auquel a succédé sa dernière exposition personnelle en galerie Die and Retry en février 2021 à Paris à la Galerie Jean-Louis Ramand avec laquelle elle collabore depuis 2019. En 2021 elle fait partie des lauréats du programme Drawing Factory élaboré par le Drawing Lab Paris et le Cnap. Un solo show lui est consacré par la Galerie Jean-Louis Ramand lors de l’édition 2022 de Drawing Now Art Fair au Carreau du Temple, Paris. A cette occasion la galerie édite le premier catalogue de l’artiste, centré sur son travail de dessin et intitulé Schadenfreude - Marie Havel. Elle est choisie pour intervenir à la Conciergerie, Paris, dans le cadre du Printemps du Dessin 2022 pour lequel elle imagine une installation de dessin en collaboration avec des étudiants en arts sous le titre Angles morts - Angles vifs. Elle travaille depuis 2021 à un projet au long cours avec l’Association du Musée de Vassogne, (Aisne) intitulé Vivre au Provisoire qui donnera lieu à diverses publications, réalisations et événements, avec le soutien de la DRAC Hauts-de-France et du FRAC Picardie Hauts-de-France, Amiens. Depuis 2017, elle collabore régulièrement avec le plasticien Clément Philippe dans la création d’œuvres et d’expositions communes donnant lieu à leur première exposition duo Du Fond et Du Jour à La Mouche Art Contemporain, Béziers en 2018, suivie en 2021 par le projet commun Débordements, élaboré avec le FRAC OM, dans le cadre de Horizons d’eaux #5, sur le Canal du Midi. 

CV / RESUME

EXPOSITIONS PERSONNELLES

SOLO SHOWS

2022

Schadenfreude, Drawing Now Art Fair, secteur Process, Galerie Jean-Louis Ramand, Carreau du Temple, Paris.

2021

Débordements, Horizons d’eaux, FRAC OM, Le Somail / Ventenac, duo avec Clément Philippe (duo show with Clément Philippe).

DIE AND RETRY, Galerie Jean-Louis Ramand, Paris.

2020

Drawing Draw #4, N5 Galerie, Montpellier.

Pardonnez-nous nos enfances, Sometime Studio, Paris.

2019

Pentes douces, Galerie La Résidence, Reims.

2018

Du fond et du jour, en duo avec Clément Philippe (duo show with Clément Philippe), La Mouche Art Contemporain, Béziers.

Brise-Lames, Les Boutographies hors les murs, Montpellier.

Un peu de soleil dans l'eau froide, H Gallery, Paris.

2017

Build & Smash, Drawing Room 017, Montpellier.

Paysages usagés, Château d'Assas, Le Vigan.

Faire éclore le désert, Aldébaran lieu d'art contemporain, Castries.

Réaménagements permanents, H Gallery, Paris.
EXPOSITIONS COLLECTIVES
GROUP SHOWS
2022
Angles morts - Angles vifs, Printemps du dessin X Conciergerie, La Conciergerie, Paris.
TALENTS, acte 1, Galerie Jean-Louis Ramand, Aix-en-Provence.
Multiples ARTAÏS, Galerie Sono, Paris.
So burn out, Trans Galerie, Paris.
2021
La Petite Collection, Galerie Bertrand Grimont, Paris.
Luxembourg Art Week, Galerie Jean-Louis Ramand, Luxembourg.
Salon de photo / Artifices, Galerie La Ferronnerie, Paris.
SOL !, MO.CO Panacée, Montpellier.
Drouot X Drawing Factory, Drawing Factory, Paris.
Présent(s), Galerie Jean-Louis Ramand, Arles.
Estivales de Sceaux, Hôtel de Ville, Sceaux.
Happy Together - Gilles Balmet et sa collection, Pavillon Carré de Baudouin, Paris.
So Ecolo ou pas, Trans Galerie, Paris.
High Art Orchestra, Galerie Jean-Louis Ramand, Aix-en-Provence.
2020
Un Noël à la Galerie, Galerie Valérie Delaunay, Paris.
Littoral, Saison du dessin Paréidolie, Galerie Jean-Louis Ramand, Aix-en-Provence.
Any Ways, Galerie Jean-Louis Ramand / Under Construction Gallery, Paris.
Recyclage / Surcyclage, Fondation Villa Datris, l'Isle-sur-la-Sorgue.
Arrêt sur Image, Aldébaran Art Contemporain, Castries. 
Le Bal Des Survivances, FRAC OM, Montpellier.
2019
Le Bal Des Survivances, FRAC OM, Montpellier.
Marché de Noël, Villa  Belleville, Paris.
Feel Good, Galerie Jean-Louis Ramand, Paris.
Luxembourg Art Week, Galerie Jean-Louis Ramand, Halle Victor Hugo, Luxembourg, Luxembourg.
Contemporain !, La Salle 20 Drouot, Paris.
Bienvenue Art Fair 2019, Galerie Jean-Louis Ramand, Cité Internationale des Arts, Paris.
(re)mise-en-scène, Galerie Jean-Louis Ramand, Aix-en-Provence.
La Serre, Arbre Blanc, Montpellier.
DDessin 19, projet caritatif CETASEA, Atelier Richelieu, Paris.
Audace, Helenis, Lattes.
Allotropie, Galerie d'art contemporain Musidora, Lycée Louis Feuillade, Lunel.
Umwelten - des mondes en parallèle, Espace Louis Feuillade, Lunel.
L'exposition permanente, La Mouche, Béziers.
2018
Cadeaux d'artistes, Aldébaran Lieu d'Art Contemporain, Castries.
L'exposition permanente, La Mouche, Béziers.
Une partie de campagne 2018, H Gallery, Chassagne-Montrachet.
La Vie Terrestre, Domaine National de Saint-Cloud.
Prix Cercle Rigaud pour l'art contemporain, Galerie Lazerme Musée Hyacinthe Rigaud, Perpignan.
Art Paris Art Fair, H Gallery, Grand Palais, Paris.
DDessin 2018, H Gallery, Paris Contemporary Drawing Fair, Atelier Richelieu, Paris. 

#678, Villa Belleville, Paris.

Helenis / RBC,  Showroom Helenis Must, Montpellier.
2017
Cadeaux d'artistes, Aldébaran lieu d'art contemporain, Castries.
(Et) en même temps, galerie Adoue de Nabias, Nîmes.
Groupe d'été, galerie Samira Cambie, Montpellier.
Une Partie de Campagne, H Gallery, Chassagne-Montrachet.

DDessin 2017, H Gallery, Paris Contemporary Drawing Fair, Atelier Richelieu, Paris. 

2016
Partitions élastiques Bernard Pourrière, en tant qu'artiste invitée (as invited artist), Angle Art Contemporain, Saint-Paul-Trois-Châteaux.
Périples, Espace Le Mur Rouge, Montpellier.
Les plages horaires, ESBAMA, Montpellier.
Drawing Room 016, La Panacée, Montpellier.
Les nominés, ESBAMA, Montpellier.
Dépaysements M. Bondy et A. Pichon, en tant qu'artiste invitée (as invited artist), Angle Art Contemporain, Saint-Paul-Trois-Châteaux.
Groupe d'été, Galerie Samira Cambie, Montpellier.

Poetics of Space, Kunstverein L40 Berlin, Berlin, Allemagne.

Toi tu creuses !, Galerie Annie Gabrielli, Montpellier.

2015

About edition !, Galerie Klemm’s, Berlin, Allemagne.

Yes, but is it editable ?, ExLibris Gallery, Fine Art School of Art and Cultures, Université de Newcastle, Newcastle upon Tyne, Angleterre.

La Boum, Espace d’art Château l’Hospitalet, Narbonne.

Egeria Helenis Art Sphere, showroom Helenis, Montpellier.

1+1 kit ou double ?, ESBAMA, Montpellier.

2014

Pop Club, HEART, Perpignan.

Week End, Château de Castries, Castries.

2013

BUZZ #5, galerie Aperto, Montpellier.

Total Caravage, ESBAMA, Montpellier.

RESIDENCES

RESIDENCIES

2021

Drawing Factory x CNAP, Paris.

Maison d'Emma, Les Vendémiaires, Saint-Mathieu de Tréviers.

Cité Internationale des Arts, Fondation Daniel et Nina Carasso, Paris.

2020

Cité Internationale des Arts, Fondation Daniel et Nina Carasso, Paris.

Le Lieu Multiple, Montpellier.

Seaquarium, Le Grau-du-Roi.

Opalia / Helenis-GGL, Castelnau-le-Lez.

2019

Opalia / Helenis-GGL, Castelnau-le-Lez.

Lizières, Epaux-Bézu.
2017
Aldébaran Lieu d'Art Contemporain, Castries. 

2016

Kunstverein L40, Berlin.

CONFERENCES / RENCONTRES / ATELIERS

CONFERENCES / MEETINGS / WORKSHOPS

2022

Angles morts - Angles vifs, Printemps du dessin x La Conciergerie, conférence - rencontre / conception d'un projet de performance et d'exposition à destination, et avec, des lycéens et étudiants en arts, La Conciergerie, Paris (en cours).

2021

Rencontre d'artiste Marie Havel, FRAC OM, Lycée Jean Monnet, Montpellier, Parcours découverte des métiers et Territoires de l’art contemporain.

2020

Conférence dans le cadre de la résidence au Seaquarium, Hôtel de Ville, Le Grau du Roi.

DISTINCTIONS

AWARDS

2021

Lauréate Drawing Factory, Drawing Lab et Cnap, Paris. 

Drawing Factory's laureate, Drawing Lab and Cnap, Paris.

2020
Lauréate du Programme Fondation Daniel et Nina Carasso et Cité Internationale des Arts Paris.

Fondation Daniel et Nina Carasso and Cité Internationale des Arts residency program laureate, Paris.
2019
Lauréate du dispositif Post-Production FRAC OM 2019.

FRAC OM Post-Production device 2019 laureate.
2018
Prix Jeune Création 2018 (= finaliste), Prix cercle Rigaud Pour l’Art Contemporain, Perpignan.

2018 Young Creation Prize (= finalist), Cercle Rigaud Contemporary Art Prize, Perpignan.

2017

Premier Prix DDessin 2017, Salon DDessin, salon du dessin contemporain, Paris.

First Prize DDessin 2017, DDessin salon, Paris contemporary drawing fair.

2016

Prix Jeune création Drawing Room 016, salon du dessin contemporain de Montpellier.

Young Creation Prize / Drawing Room 016, show of the contemporary drawing of Montpellier.

COLLECTIONS

Les Vendémiaires, Saint-Mathieu de Tréviers.

Lizières, centre de culture et de ressources, Epaux-Bézu.

Inocap Gestion, Paris.

La Mouche, Béziers.

Château de Chassagne-Montrachet.

Fondation Helenis GGL, Montpellier.

Aldébaran Art Contemporain, Castries.

COMMANDES

COMMISSIONS

2020

Le Ravin du Loup, 47, dessin au flocages de modélisme sur cartons-gris (ph neutre), 160 x 240 cm, pérenne pour la résidence immobilière Prado-Concorde, Helenis, Castelnau-le-Lez.

2018

Ukiyo-es, 104 dessins pérennes pour la résidence immobilière Sakura Garden, Helenis, Castelnau-le Lez.

Paysage Domestique, réalisation de dessin en flocages de modélisme sur fauteuil Master Kartell de Philippe Starck, vente aux enchères caritative / charity auction Helenis / RBC, Montpellier.

PUBLICATIONS (sélection presse écrite, revues, catalogues, radio / selected press)

Schadenfreude - Marie Havel, catalogue réalisé par la Galerie Jean-Louis Ramand à l'occasion de Drawing Now Art Fair 2022.

Revue Artaïs n°28, avril - octobre 2022, Editions limitées ARTAÏS, p.5 et Les 15 ans de Drawing Now Art Fair, p.26.
Catalogue d’exposition SOL! décembre 2021, MO.CO Panacée, p. 78-81.
Revue Artaïs n°26, mai - novembre 2021, Ouverture de la Drawing Factory, p.28.
Le Journal des Arts n°500, 27 avril 2018, Marie Havel gagne sa partie de cache-cache, p.40, Henri-François Debailleux.

Le Quotidien de l’Art, 9 avril 2018, p.11, Armelle Malvoisin.

Catalogue Art Paris Art Fair, 2018.

Point contemporain #8, mars-avril-mai 2018, Portrait d’artiste Marie Havel, p.12-13, Valérie Toubas et Daniel Guionet

L’Officiel Galeries & Musées, mars-avril 2018, Marie au pays d’Havel, page 28-29, Anne-Laure Peressin.

L’Oeil #701, mai 2017, page 18.

Les carnets de la création, France Culture, 24 avril 2017, interview par Aude Lavigne : Marie Havel, un trait dynamique qui place ses sujets en suspension. (https://www.franceculture.fr/emissions/les-carnets-de-la-creation/marie-havel-un-trait-dynamique-qui-place-ses-sujets-en)

Revue Gros Gris n°3 Cartes postales, L’effet Tetris, p.94-95, 2017.

born in 1990 in Soissons (Aisne),

lives and works in Montpellier

Graduated (DNSEP)

at Montpellier Fine Arts School

(MO.CO ESBA) in 2016, with congratulations.

STATEMENT

BUILDING (OURSELVES ON) RUINS

 

Through various techniques and often between model making and drawing, my work questions ruin, questioning both nature and the individual. From its traces ingested by the landscape and the collective history ; to the most intimate domestic environment and rituals of the game ; I try to grasp the moment when the ruin occurs, to consider the reactivation of ruins and possible changes in the identity of places or landscapes, to reveal the transformation of places through memory and individualities, through the notion perhaps of « used landscapes ». I try to point individual history in a more collective history and above all, to consider ruin as a possible construction mode in its own right. This work thus involves tensions, points of balance and cycles of construction/ de(con)struction, discoveries/ overlaps, between childhood and adulthood, man and nature, nature and child. Thus, the first part of the work evokes the constituent ruin of the landscape, of architecture, of a great common external history, sometimes distant, when the second suggests landscapes qualified as domestic, intimate and interior environments, seemingly more naive and familiar. This second part of my research is then imprinted with winks, anecdotes and objects as singular as representative of a generation ; considering especially childhood and its occupations, its materials, as a possible breeding ground for many learnings such as that of failure, loss, adversity or even sabotage. If this global research, by the diversity of mediums and subjects, can then easily be divided into two quite distinct parts ; it is nevertheless attached by its articulation to go through the ruin and the way in which it is considered ; starting from a collective history towards a common imagination, seeking to point out the origins of the ruin, its resurgences, its roots and their possible destinations.​ This approach has its source in known places and through personal experiences, my playgrounds being located mainly in the Aisne department (north of France) near the Ladies' Way (Chemin des Dames) or on the Opal coast strewn with remains of the Atlantic wall. Landscapes forged, shaped, by a distant but omnipresent history of fall, ruin and devastation, which are also the support, the basis of numbers of childhoods, games and constructions/ reconstructions, intimate and collective reappropriations.

BIOGRAPHY

Born in 1990 in Soissons in Aisne department (North of France), Marie Havel has been living and working in Montpellier since 2011. Graduated in 2016 at the Fine Arts School of Montpellier (MO.CO ESBA), she was awarded of the 2016 Montpellier Drawing Room Young Creation Prize and the First Prize Ddessin in Paris in 2017. Her work has been presented at several fairs such as Bienvenue Art Fair (2019), Luxembourg Art Week (2019, 2021), Art Paris Art Fair (2018) or DDessin (2017, 2018). She has exhibited her work in solo and group exhibitions such as Le Bal des Survivances at FRAC Occitanie Montpellier as the winner of Post-Production 2019, during Recyclage / Surcyclage at the Villa Datris Foundation of L'Isle-on-la-Sorgue or more recently for SOL! at Mo.Co Panacée Montpellier. In 2020 she benefited of the residency program Fondation Daniel et Nina Carasso X Cité Internationale des Arts Paris, followed by her last solo exhibition in gallery Die and Retry in February 2021 in Paris at the Galerie Jean-Louis Ramand with whom she has been collaborating since 2019. In 2021 she was one of the winners of the Drawing Factory program developed by the Drawing Lab Paris and the Cnap. Galerie Jean-Louis Ramand dediacted her a solo show during the 2022 edition of Drawing Now Art Fair at the Carreau du Temple, Paris. On this occasion the gallery publishes the first catalog of the artist, focused on her drawing work and entitled Schadenfreude - Marie Havel. She was chosen to work at the Conciergerie, Paris, as part of the 2022 edition of the Printemps du Dessin for which she conceived a drawing installation in collaboration with arts students under the title Angles morts - Angles vifs. Since 2021, she has been working on a long-term project with the Association du Musée de Vassogne, (Aisne) entitled Vivre au Provisoire, which will lead to various publications, creations and events, with the support of the DRAC Hauts-de-France and the FRAC Picardie Hauts-de France, Amiens. Since 2017, she regularly collaborates with the visual artist Clément Philippe in the creation of works and joint exhibitions. Their first exhibition duo Du Fond and Du Jour took place at La Mouche Art Contemporain, Béziers in 2018, followed in 2021 by the joint project Débordements, developed with the FRAC OM, as part of Horizons d'eaux #5, on the Canal du Midi.