Ça vole pas haut

It doesn't fly high

 Marie Havel Artiste site art

Cliquez sur l'image pour l'agrandir /
click image to enlarge :

Avions en porcelaine, dimensions variables, 2019 - en cours, Marie Havel.
Porcelain planes, variable sizes, 2019 - in progress, Marie Havel.

Cette série a été en partie réalisée lors de la résidence croisée à Lizières, Epaux-Bézu grâce à l'aide de l'atelier céramique Terre d'Epaux.

This series was partly created during the residency at Lizières, Epaux-Bézu thanks to Terre d'Epaux ceramic studio.

Voir le site de Lizières : http://www.lizieres.org/

Dans la lignée des origamis de bateaux en plomb conçus avec l'artiste Clément Philippe sous le titre " Toucher le fond ", ce nouvel ensemble s’intéresse aux origamis d’avions. L’avion de papier est une figure emblématique de l’enfance et nous rattache aussi à des prouesses de technologie et de construction à travers une simple feuille de papier pliée. Le pliage ici est en fait issu d’un moulage et le papier est ici de la porcelaine. Le trompe l’oeil serait parfait si les avions n’étaient pas pour certains présentés explosés, disloqués comme après une chute, ce qui ne peut être le cas avec l’avion de papier. Si l’on tente de lancer ces avions, ils ne feront que s’écraser à nos pieds, désillusion de l’enfant et révélation d’un simulacre et de la fragilité de cet objet bien connu.

© Marie Havel 2014-2019