Maisons clous
Nail houses 6

Cliquez sur l'image pour l'agrandir /
click image to enlarge :

"Maisons clous", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 50 x 70 cm, 2016. Collection privée. Marie Havel.

press to zoom

"Maisons clous (3)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 50 x 70 cm, 2017. Courtesy Marie Havel et Galerie Jean-Louis Ramand.

press to zoom

"Maisons clous (2)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 50 x 70 cm, 2017. Marie Havel.

press to zoom

"Maisons clous (5)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 50 x 70 cm, 2017. Marie Havel.

press to zoom

"Maisons clous (4)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 50 x 70 cm, 2017. Marie Havel.

press to zoom

"Maisons clous (12)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 50 x 70 cm, 2018. Marie Havel.

press to zoom

"Maisons clous (10)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 50 x 70 cm, 2018. Marie Havel.

press to zoom

"Maisons clous (9)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 50 x 70 cm, 2018. Courtesy Marie Havel et Galerie Jean-Louis Ramand.

press to zoom

"Maisons clous (15)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 50 x 70 cm, 2018. Marie Havel.

press to zoom

"Maisons clous (6)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 50 x 70 cm, 2017. Marie Havel.

press to zoom

"Maisons clous (8)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 50 x 70 cm, 2016. Collection privée. Marie Havel.

press to zoom

"Maisons clous (7)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 50 x 70 cm, 2017. Marie Havel.

press to zoom

"Maisons clous (14)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 50 x 70 cm, 2016, Marie Havel, collection privée.

press to zoom

"Maisons clous (13)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 50 x 70 cm, 2016. Marie Havel.

press to zoom

Vue de "Du Fond et Du Jour", La Mouche, Béziers. Premier plan " Qui perd gagne, 2", second plan : "Maisons clous". Marie Havel

press to zoom

Vue de "Un peu de soleil dans l'eau froide", H Gallery, Paris. Premier plan: "Maisons clous", second plan: "Le Ravin du Loup". Marie Havel

press to zoom

Vue de "Build & Smash", Espace Saint-Ravy, Montpellier. Premier plan : "Maisons clous", second plan : Qui perd gagne, 3". Marie Havel

press to zoom

"Maisons clous (16)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 21 x 29,7 cm, 2021. Courtesy Marie Havel et Galerie Jean-Louis Ramand.

press to zoom

"Maisons clous (17)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 21 x 29,7 cm, 2021. Courtesy Marie Havel et Galerie Jean-Louis Ramand.

press to zoom

"Maisons clous (18)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 21 x 29,7 cm, 2021. Courtesy Marie Havel et Galerie Jean-Louis Ramand.

press to zoom

"Maisons clous (19)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 21 x 29,7 cm, 2021. Courtesy Marie Havel et Galerie Jean-Louis Ramand.

press to zoom

"Maisons clous (20)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 21 x 29,7 cm, 2021. Marie Havel.

press to zoom

"Maisons clous (21)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 21 x 29,7 cm, 2021. Courtesy Marie Havel et Galerie Jean-Louis Ramand.

press to zoom

"Maisons clous (22)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 21 x 29,7 cm, 2021. Courtesy Marie Havel et Galerie Jean-Louis Ramand.

press to zoom

"Maisons clous (23)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 21 x 29,7 cm, 2021. Courtesy Marie Havel et Galerie Jean-Louis Ramand.

press to zoom

"Maisons clous (24)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 21 x 29,7 cm, 2022. Marie Havel.

press to zoom

"Maisons clous (25)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 21 x 29,7 cm, 2022. Marie Havel.

press to zoom

"Maisons clous (26)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 21 x 29,7 cm, 2022. Courtesy Marie Havel et Galerie Jean-Louis Ramand.

press to zoom

"Maisons clous (27)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 21 x 29,7 cm, 2022. Marie Havel.

press to zoom

"Maisons clous (28)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 21 x 29,7 cm, 2022. Marie Havel.

press to zoom

"Maisons clous (29)", dessin au papier de verre sur tirage numérique noir et blanc, 21 x 29,7 cm, 2022. Marie Havel.

press to zoom

Dessins au papier de verre sur tirages numériques noir et blanc, pièces uniques, 2015-en cours.
Sand drawings on black and white digital printed photographs, unique pieces, 2015-in progress.

Le terme « Maisons clous » qualifie des bâtiments en voie de disparition car ils se situent sur des chantiers, seront bientôt détruits, encerclés, noyés par de nouvelles constructions, mais leurs occupants refusant de les quitter, leur offrent alors un sursis morbide avant leur disparition. Ces lieux alors, même habités, se trouvent déjà dépossédés de leur environnement, tout ce qui les entourait a désormais disparu, ils sont les derniers vestiges de ce qui bientôt, aura existé. J’ai souhaité révéler ces ruines en devenir par un geste de destruction appliqué à ces photographies. Une fois imprimées, ces images sont poncées avec du papier de verre uniquement à l’endroit où se situe le bâtiment en voie de disparition. Par le ponçage utilisé comme un outil de dessin pour jouer davantage sur la temporalité ambiguë de l’objet, apparaissent déjà les gravas que la destruction de ces bâtiments pourra engendrer et la couleur verte de l’encre grattée leur confère un aspect spectral, fantomatique, évanescent.

 

The term « Nail Houses » describes buildings in danger of disappearing because they are located on construction sites, will soon be destroyed, surrounded, drowned by new constructions, but their occupants refusing to leave them, offering them a morbid reprieve before their disappearance. These places then, even inhabited, are already dispossessed of their environment, everything that surrounded them has now disappeared, they are the last vestiges of what will soon have existed. I wanted to reveal these ruins by a gesture of destruction applied to these photographs. Once printed, these images are sanded with sandpaper only at the location of the endangered building. By the sanding used as a drawing tool to play more on the ambiguous temporality of the object, appear already the gravas that the destruction of these buildings can generate and the green color of the scratched ink gives them a spectral aspect, ghostly, evanescent.