Build & Smash

 Marie Havel Artiste site art

Cliquez sur l'image pour l'agrandir /
click image to enlarge :
En voir plus / More

Impressions numériques sur papier glacé, sous boîtiers cartonnés. Notices recto-verso, fermées 13,8 x 9,9 cm ; ouvertes 41 X 59,4 cm. Boîtes 15 X 2 X 10 cm. 100 exemplaires de chaque, numérotés et signés, 2017, Marie Havel.

Digital prints on glazed paper, under bound cases. Notice both sides, closed 13,8 x 9,9 cms; open 41 X 59,4 cms. Boxes 15 X 2 X 10 cms. 100 copies of every, numbered and signed, 2017, Marie Havel.

" Build & Smash " est un travail conçu comme une boîte de jeu pour enfant. Il en reprend les codes et les graphismes. Ainsi, à l'intérieur de la boîte se trouve une notice, qui dépliée, indique les différentes étapes à suivre (18 en tout), pour permettre au " joueur " de réaliser sa propre cabane en intérieur à l'aide d'objets que l'on peut facilement trouver dans les différentes pièces du lieu d'habitation.

 

Au fur et à mesure de l'avancement de la construction de la cabane, on commence à présager du désastre latent. La cabane se fragilise tout en se construisant, devient un habitat précaire, dangereux pour ses occupants comme pour ceux de la maison. En construisant sa cabane, l'enfant ne voit que l'aspect pratique des objets utilisés et non leur dangerosité lorsqu'ils sont associés. On pourrait qualifier ce mode de construction de " fausse bonne idée ". L'habitat n'est pas créé pour durer plus que le temps nécessaire pour garantir l'amusement du " joueur ". La cabane est prête à s'auto-détruire, à détruire tous les éléments qui la constituent et à ravager la pièce dans laquelle elle se trouve.

 

Les notices s'inspirent, dans leur organisation, leurs couleurs et le style du dessin, de celles que l'on peut trouver dans les boîtes de jeux de constructions pour enfant. Une fois toutes les étapes réalisées, les notices peuvent être retournées pour nous laisser découvrir au verso, un poster faisant figurer la pièce suivant un schéma " avant / après ". Tout s'écroule tombe et flambe. Le jeu est terminé et en bas à droite de la catastrophe figure le rappel de la pièce avant le jeu / désastre. " Build & Smash games " est la traduction anglaise de " jeu de construction ", ainsi le terme anglais associe directement la destruction à la construction, ce qui n'est pas le cas en français. 

"Build and Smash" is a work designed as a box game box for child. It takes from it the codes and the graphics. So, inside the box is a notice / brochure, which unfolded, indicates the various stages to be followed (18) by the "player" in order to realize his own indoor hut by means of objects which we can easily be found in the various rooms of a house.

During the process of the construction of the hut, we begin to augur some latent disaster. The hut weakens while building itself, becomes a precarious, dangerous housing environment for its occupants as for those of the house. By building his hut, the child sees only the practical aspect of the used objects and not their dangerousness when they are associated. We could qualify this mode of construction of "false good idea". The housing environment is not created to last more than the time required to guarantee the fun of the player. The hut is ready to self-destruction, to destroy all the elements which compose itself and to ravage the room in which it is.

The notices / brochures are inspired, in their organization, their colors and the style of the drawing, by those we can find in the boxes of construction game sets for child. When all the stages are done, the notices can be turned to let us discover on the back, a poster representing the room following a plan "before/later". Everything collapses grave and burns. The game is ended and lower right of the disaster represents the reminder of the room before the game / disaster. "Build and Smash games" is an English translation of "construction set", so the English term associates directly the destruction idea with the construction, which is not the case in French.

© Marie Havel 2014-2019