En attendant la mer 
Waiting for the sea  Marie Havel Artiste site art

Cliquez sur l'image pour l'agrandir /
click image to enlarge :

"En attendant la mer, 14", dessin en transfert d'encre sur papier, 21 x 29,7 cm, 2021. Courtesy Marie Havel et Galerie Jean-Louis Ramand.

press to zoom

"En attendant la mer, 15", dessin en transfert d'encre sur papier, 21 x 29,7 cm, 2021. Marie Havel

press to zoom

"En attendant la mer, 16", dessin en transfert d'encre sur papier, 21 x 29,7 cm, 2021. Courtesy Marie Havel et Galerie Jean-Louis Ramand.

press to zoom

"En attendant la mer, 19", dessin en transfert d'encre sur papier, 21 x 29,7 cm, 2021. Collection Ville de Saint-Mathieu-de-Tréviers. Marie Havel

press to zoom

"En attendant la mer, 18", dessin en transfert d'encre sur papier, 21 x 29,7 cm, 2021. Courtesy Marie Havel et Galerie Jean-Louis Ramand.

press to zoom

"En attendant la mer, 17", dessin en transfert d'encre sur papier, 21 x 29,7 cm, 2021. Marie Havel

press to zoom

"En attendant la mer, 23", dessin en transfert d'encre sur papier, 21 x 29,7 cm, 2021. Marie Havel

press to zoom

"En attendant la mer, 24", dessin en transfert d'encre sur papier, 21 x 29,7 cm, 2021. Courtesy Marie Havel et Galerie Jean-Louis Ramand.

press to zoom

"En attendant la mer, 25", dessin en transfert d'encre sur papier, 21 x 29,7 cm, 2021. Courtesy Marie Havel et Galerie Jean-Louis Ramand.

press to zoom

"En attendant la mer, 21", dessin en transfert d'encre sur papier, 21 x 29,7 cm, 2021. Courtesy Marie Havel et Galerie Jean-Louis Ramand.

press to zoom

"En attendant la mer, 20", dessin en transfert d'encre sur papier, 21 x 29,7 cm, 2021. Marie Havel

press to zoom

"En attendant la mer, 22", dessin en transfert d'encre sur papier, 21 x 29,7 cm, 2021. Marie Havel

press to zoom

"En attendant la mer, 19", dessin en transfert d'encre sur papier, 21 x 29,7 cm, 2021. Marie Havel

press to zoom

"En attendant la mer, 26", dessin en transfert d'encre sur papier, 21 x 29,7 cm, 2021. Marie Havel

press to zoom

"En attendant la mer", dessin en transfert d'encre sur papier, 50 x 60 cm, 2017. Collection privée. Marie Havel

press to zoom

"En attendant la mer (13)", dessin en transfert d'encre sur papier, 40 x 50 cm, 2019. Marie Havel

press to zoom

"En attendant la mer (2)", dessin en transfert d'encre sur papier, 50 x 60 cm, 2017. Courtesy Marie Havel et Galerie Jean-Louis Ramand.

press to zoom

"En attendant la mer (12)", dessin en transfert d'encre sur papier, 50 x 60 cm, 2015. Marie Havel

press to zoom

"En attendant la mer (3)", dessin en transfert d'encre sur papier, 50 x 60 cm, 2015. Marie Havel

press to zoom

"En attendant la mer (8)", dessin en transfert d'encre sur papier, 50 x 60 cm, 2016. Marie Havel

press to zoom

"En attendant la mer (9)", dessin en transfert d'encre sur papier, 50 x 60 cm, 2016. Marie Havel

press to zoom

Détail de "En attendant la mer (9)", Marie Havel.

press to zoom

"En attendant la mer, 1", dessin en transfert d'encre sur papier, 50 x 60 cm, 2016. Collection privée. Marie Havel

press to zoom

Détail de "En attendant la mer (9)", Marie Havel.

press to zoom

"En attendant la mer (11)", dessin en transfert d'encre sur papier, 50 x 60 cm, 2017. Marie Havel

press to zoom

"En attendant la mer (7)", dessin en transfert d'encre sur papier, 50 x 60 cm, 2015. Marie Havel

press to zoom

"En attendant la mer (7 et 12)", 2015, Marie Havel.

press to zoom

"En attendant la mer", Marie Havel.

press to zoom

Vue d'atelier. Marie Havel.

press to zoom

Vue de l'exposition "Du Fond et Du Jour", avec Clément Philippe, La Mouche, Béziers, 2018. Marie Havel.

press to zoom

Vue de l'exposition "Du Fond et Du Jour", avec Clément Philippe, La Mouche, Béziers, 2018. Marie Havel.

press to zoom

Dessins en transferts d'encre sur papier, dimensions variables, pièces uniques, 2015 - en cours.

Ink transfers drawings on paper, variable sizes, unique pieces, 2015 - in progress.

A chaque grande marée, la mer libère un paysage d’habitude invisible, des traces perdues dont la renaissance éphémère crée l’événement d’un immanquable spectacle de choses enfouies. Ces dessins dont les motifs sont des épaves qui retrouvent la vie terrestre le temps de ces grandes marées, sont réalisés à l’encre sur papier. Une fois le dessin achevé, ce papier est enlevé pour laisser place à la seule trace d’encre qui a pu le traverser, c’est elle qui constitue l’oeuvre finale. Par cette technique le dessin est lui-même issu d’un découvrement à l’image de ces épaves découvertes lorsque la mer se retire. Le dessin final est donc un dépôt, résultat hasardeux d’un découvrement, dont on ne peut présager.

With each great tide, the sea releases a landscape usually invisible, traces lost whose ephemeral renaissance creates the event of an unmissable spectacle of things buried. These drawings, whose motifs are wrecks that find life on land during these great tides, are made in ink on paper. Once the drawing is finished, this paper is removed to let the place for the only trace of ink that could cross it, it is the final work. By this technique the drawing is itself born of a discovery in the image of these wrecks discovered when the sea withdraws. The final drawing is therefore a deposit, a hazardous result of a discovery, which cannot be predicted.